dimanche, juin 20, 2021

Affaire Bukanga lonzo : Pourquoi s’acharner sur Matata Ponyo alors qu’il n’était pas gestionnaire ?

- Advertisement -

Qui veut noyer son chien l’accuse de rage, dit-on. Le premier ministre honoraire de la RDC, Augustin Matata Ponyo Mapon, désormais sénateur a été obligé d’écourter son séjour guinéen pour venir répondre à une convocation de justice de son pays. Puisque ne se reprochant de rien ,on l’a vu dernièrement retourner dans la capitale, Kinshasa. Du moment où nous mettons ces quelques réflexions en ligne, grande a été notre inquiétude de noter que, quoique ayant porté le projet « Bukanga lonzo » sur la table du gouvernement durant son mandat, il n’en a été nullement l’exécutant dudit parc. D’après des renseignements fouillés et recoupés, il ressort clairement que le 1 er Ministre honoraire de la république démocratique du Congo ne mérite pas d’être cité dans un quelconque scandale du genre. MAIS qui donc mérite d’être cité dans le dossier ? -Des témoins qui ont requis l’anonymat affirment sans se tromper que c’est un opérateur Sud -africain qui tenait les commandes du parc. Alors dans ce cas, s’acharner sur le promoteur Matata Ponyo Mapon serait comme chercher des poux sur un homme à calvitie.

Selon toute vraisemblance , le très désormais sénateur, Augustin Matata Ponyo Mapon connu pour son sens aigu et pointillé de logique ne pouvait être partout à la fois d’où il s’était dédouané de la gestion du parc en la confiant à l’opérateur Sud- africain. Et dire que tout était clair comme l’eau de roche, voilà que ses ennemis politiques commencent à lui chercher noise afin de l’écarter définitivement de la course à la présidentielle de 2023.Tout serein , l’histoire serait sur le point de lui accorder raison pour son retour précipité à répondre aux questions des juges sous peu. Informés de la situation, les honorables sénateurs n’en croient pas leurs yeux et oreilles pour porter flan à ceux qui ne jurent que par leur quitus pour lever ses immunités parlementaires. De quoi se dire qu’ une main invisible serait entrain de manipuler les vertueux juges qui ne manqueront pas de déjouer le piège. Wait and see.

La Rédaction

- Advertisement -

Le + récents

- Advertisement -

Voir aussi