Affrontements FARDC et les rebelles du M23 :Guershom Kahebe parle des signes qui démontrent le découpage de la RDC,et en alerte la communauté internationale

Les attaques menées par les rebelles du M23 appuyées par l’armée rwandaise constituent le signe précurseur de la balkanisation de la République Démocratique du Congo.

Cette analyse est corroborée dans une alerte faite ce jeudi 26 Mai 2022,par l’acteur politque Guershom Kahebe qui précise que l’Est de la RDC court un grand danger de la balkanisation. A l’en croire,la menace des rebelles du M23 d’attaquer la ville de Goma, est un signe inquiétant et doit interpeler la communauté tant nationale qu’internationale. Guershom Kahebe, pense que ces assaillants demeurent déterminer pour prendre la ville de Goma dans le but de faciliter la balkanisation. Suite à cette situation,cet acteur Politique, alerte les autorités congolaises de prendre des dispositions qui s’imposent afin d’empêcher cette agression. A la communauté internationale,ce dernier exige des sanctions contre le Rwanda,car ce pays est visible à travers son armée,dans ces attaques.

C’est dans cette optique que Guershom Kahebe appelle à une forte mobilisation pour condamner et empêcher l’agression contre la RDC, comme cela a été fait aux États-Unis lors de la fusillade de 21 enfants mercredi 25 mai 2022. Il demande ainsi au gouvernement congolais de suivre l’exemple des dirigeants américains pour mettre fin à ces hostilités qui ne font qu’endeuiller la population civile au Nord-Kivu et en Ituri.

Enfin il demande au gouvernement de renforcer l’armée en munitions et armes pour traquer définitivement ces assaillants.

 

Azarias Mokonzi

Publié le
Catégorisé comme La Une
%d blogueurs aiment cette page :