• mar. Jan 19th, 2021

Consultations : Thierry Kasongo Muyumba recadre Colette braeckman de VOA. « rendez-nous d’abord les dents de Patrice Emery Lumumba ! »

Nov 10, 2020

L’ancien étudiant de l’Institut Facultaire des Sciences de l’information et de la Communication, journaliste d’investigation Politico-parlementaire et manager de Radio 7 du groupe le potentiel, Thierry Kasongo Muyumba se dit surpris des déclarations incendiaires de Colette braeckman de VOA qui déclare : Nous constatons tout simplement que ces consultations se limite uniquement à kinshasa et aura pour seul bénéficièrent les kinois.

Pourquoi Colette braeckman entant que Journaliste professionnel ne s’intéresse pas aux élections contestées des États-Unis, à la mauvaise gouvernance au Cameroun, à la dictature au Rwanda où Paul Kagame vit en roi de la forêt mais plutôt, elle se penche seulement sur la question politique en République Démocratique du Congo ? Et pourtant, la RDC est le rare pays en Afrique a procédé à la passation pacifique et civilisée.

Colette braeckman, ne peut-elle pas rappeler aux  » MANSEBA-ONCLE » Belges que la RDC attend toujours les dents de Patrice Emery Lumumba avant d’évoquer la question des consultations ?

Les congolais meurent chaque jour dans l’Est parceque les frères et sœurs de Colette braeckman tuent des citoyens congolais cas de Patrice Emery Lumumba, assassiné par eux dans le seul but d’exploiter et piller abusivement nos minerais et cela en complicité avec les pays voisins. N’est-elle pas informée ?

Nos archives de l’époque coloniale sont gardées en Belgique. Est-elle informée ? Nous attendons cela!

Si le président Félix Antoine tshisekedi Tshilombo n’a pas convoqué aucun groupe armé pour cette union sacrée, où est son problème et quel est sa part ?

Comment doit-elle prédire un avenir dangereux pour notre beau pays construit du jour au jour sur le socle de la justice?

Ces consultations accoucheront d’une souris…Elles n’apporteront aucun changement car le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo n’a aucune majorité a-t-elle dit. Quelle analyse pitoyable ?
C’est une folie je pense. Elle doit être sérieuse cette Journaliste.

Colette Braeckman, cette consœur journaliste belge, née le 20 avril 1946, à Bruxelles se trompe d’époque et surtout, elle n’a aucune leçon à donner au chef de l’État. Je me demande si un jour, elle a pu donner une certaine leçon à l’un des rois Belges.

Malgré, Journaliste chroniqueuse dans des revues et magazines et médias dont Le Monde diplomatique, le journal le Soir, VOA, Colette Braeckman ne maîtrise rien du contenu Politique actuellle en RDC. Je la conseillerais de relire son cours de Politique extérieure et je comprends pourquoi, elle est chaque fois renvoyée par plusieurs médias internationaux et expulsée dans certains pays, tout ceci c’est pour sa médiocrité manifeste dans l’exercice du métier journaliste.

Lorsqu’elle dit que le pays est actuellement endetté et vie dans l’insécurité totale. A-t-elle, une solution immédiate à offrir au peuple congolais. Son pays garde une grande partie du corps de notre frère, le tout premier, premier ministre de la République, Patrice Emery Lumumba assassiné dans les conditions inédites. Est-t-elle consciente de l’engoisse dont nous éprouvons ? Et ceci pour elle, ne représente pas une dette, pour les congolais en général et pour la famille biologique de notre héros national que doit payer le Royaume Belge, sans aucune autre forme de procès.

En quoi la coalition FCC-CACH serais du suicide pour le pays? Laisse le pays de Mzee Laurent Désiré Kabila vivre dans la paix chère consœur d’alerte Colette Braeckman.

Dites à vos autorités de Restituer immédiatement après lecture de mon article, les dents de Patrice Emery Lumumba, et en suite tu reviendras faire tes analyses sans contenus.

Trésor Bashisha Tshimpuki

 369 total views