État de siège: Au moins 21 éléments de service de sécurité interpellés

La police maintient l’ordre public à l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA) à Kinshasa, le 28/03/2017 après l’échec de la signature de l’arrangement particulier. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La nouvelle a été rapportée par le lieutenant-colonel Abeli Mwangu, porte-parole de la police en ituri ce lundi 07 février 2022 lors de la parade animée au stade d’Epo-ville de Bunia.

Notre source affirme que vingt-et-un policiers et militaires ont été interpellés sur la base de certaines dénonciations de la population tout en soulignant que les uns ont été arrêtés pendant le bouclage alors que d’autres étaient arrêtés dans les bistrots avant de les déférer devant les instances judiciaires.

Jointe par topinfos24.com, notre source explique que c’est « Sur base de dénonciation de la population, nous avons interpellé 21 policiers et militaires, arrêtés lors des opérations de bouclage et parmi ces militaires-là, ils ont été soit dans le bouclage, soit dans les patrouilles, aussi dans des barres. Tout cela nous avons fait et ils ont été déférés devant les instances judiciaires ».

Il sied de signaler que depuis un moment, la capitale de la province de l’Ituri se trouve secouée par des incursions nocturnes perpétrées par des bandits, en dépit de l’État de siège qui est instauré.

Eugène VOMBA

%d blogueurs aiment cette page :