État de siège :Un autre député aux arrêts à Goma

Il s’agit du député National Josué Mufula Jive élu de la ville de Goma qui a été arrêté ce mardi 08 février 2022 par les services de sécurité à l’aéroport international de Goma, alors qu’il voulait embarquer dans un vol de CAA en destination de Kinshasa.

Cet élu de Goma dit qu’il a été intercepté par le chef de poste de la Direction Générale des Migrations (DGM) qui a affirmé avoir reçu les instructions de la“haute hiérarchie”.

Au pied d’avion, j’ai été intercepté par quelqu’un qui se présente comme chef de poste de la DGM, et il dit qu’il a reçu les instructions de la hiérarchie, interdisant que je puisse voyager. Là, je suis entre les mains des services, ils refusent que je monte dans l’avion. Je ne sais pas de qui ils ont reçu cet ordre là et pourquoi. Mais je sais que mes dernières interventions ont tellement gêné”, précise-t-il .

Selon le député Josué Mufula, s’opposé à la décision du maire policier de Goma, exigeant à tous les chauffeurs des taxis-bus et voitures de peindre leurs engins en couleur jaune, aurait d’après lui gêné le maire et serait à la base de son interpellation.

Vive l’état de siège, où les députés nationaux sont tellement ridiculisés. Ici c’est la terreur militaire qui règne !” s’exclame cet élu de Goma.

Pour exprimer son mécontentement et dénoncer ce qu’il qualifie “d’humiliation”, Josué Mufula demande au président de la République de dissoudre le Parlement.

Comme ça nous lui laissons la République à lui seul gérer. Voilà, c’est dommage”dit-il.

Il sied de rappeler que deux députés provinciaux sont actuellement aux arrêts au Nord-Kivu. Le dernier en date, est Jean-Paul Paluku Ngahangondi, arrêté le dimanche dernier et qui a déjà passé deux nuits dans les locaux de l’Agence Nationale des Renseignements a Goma.

Christian Mahamba

Publié le
Catégorisé comme Politique
%d blogueurs aiment cette page :