Ituri : 16 présumés criminels présentés aux autorités provinciales

Arrêtés à différents endroits en provinces de l’Ituri, 16 présumés rebelles dont une femme ont été présentés par la police le jeudi 13 février au vice-gouverneur de l’Ituri, Martin Shalo Dudu.

Ces hors-la-loi sont repartis en trois différents groupes selon les lieux et les circonstances de leur arrestation. Le premier groupe serait des rebelles de Chini ya kilima, un prétendu mouvement insurrectionnel opérant ces derniers jours dans le territoire d’Irumu dont la plupart de ces suspects ont été appréhendés et se retrouvent en prison. Le deuxième groupe composé de trois présumés criminels qui seraient soupçonnés de participer à l’attaque d’Irumu-centre la fois dernière où 6 policiers avaient trouvé la mort. Et, le troisième et dernier groupe se retrouve dans la catégorie des présumés éléments de la milice de la coopérative pour le développement du Congo(CODECO en sigle), actifs dans le territoire de Djugu sous la direction de Ngudjolo.

Tous les 16 sont poursuivis pour participation à des mouvements insurrectionnels, pillage, meurtre, et plusieurs autres griefs seraient à leur charge. Ils seront déférés devant leur juge compétant à l’auditorat militaire car, ils étaient arrêtés avec des faits militaires, dont plus de trois armes AK47, des tenues militaires et autres matériels de guerre.

Parmi ces prévenus, on retrouve une femme et son enfant, arrêtés sur le champ de bataille.

Shalo Dudu, vice gouverneur de l’Ituri, a salué les efforts et le travail rendus par la police, et a appelé les jeunes à se désolidariser des ennemis de la paix en déposant les armes.

La sécurité est en souffrance ces derniers temps en province de l’Ituri, se dit-on.

Abdoul Lazo Jérémie depuis Bunia

%d blogueurs aiment cette page :