Ituri : Panique générale suite à l’arrestation de plus de 5 jeunes suspectés par l’armée d’être en mèche avec les rebelles

Une panique générale a gagné ce jeudi 2 Avril 2020 le centre de Nyankunde, village situé à plus ou moins 45 km de la ville de Bunia dans le territoire d’Irumu.

A la base, plus de 5 jeunes du groupement Loy Banigaga dans la chefferie des Andisoma ont été arrêtés par l’armée.

Ils seraient soupçonnés d’être en mèche avec les présumés rebelles du groupe armé dénommé « Chini ya kilima » dans la région.

Tous les jeunes de la contrée se sont donc mobilisés pour libérer leurs amis et ont ainsi créé une panique qui a gagné toute la région, causant ainsi la fuite des habitants, confinés toute la journée jusqu’à ce soir dans leurs domiciles.

Une réunion d’urgence de sécurité a aussitôt été tenue dans la région avec la société civile, mais rien n’a filtré jusque-là.

Et le chef de la chefferie des Andisoma et le président de la société civile de la région, Gili Gotabo, tous se réservent de commenter l’information.

Selon des sources locales, la population vit avec la peur au ventre et craint les représailles des éléments incontrôlés de la milice en gestation de Chini ya kilima, qui peuvent frapper à tout moment selon elle.

Les habitants déplorent, cependant, le nombre très réduit des éléments de l’ordre dans la région.

Abdoul Lazo, à Bunia

%d blogueurs aiment cette page :