Mbendele ekweya te

Jean-Claude Katende : « Petit à petit, le pays retourne à ses vieux démons »

L’arrestation, dimanche 18 juillet dernier, de Monsieur Jacky Ndala, président de la ligue des jeunes du parti de Moïse Katumbi, suscite de nombreuses réactions.

Maître Jean-Claude Katende qui ne dédouane pas du tout l’arrêté, condamne toutefois la façon dont les services ont procédé.

« Quelles que soient les raisons, les pratiques utilisées pour arrêter monsieur Ndala sont indignes et remettent en cause l’engagement du président Tshisekedi d’humaniser l’ANR », écrit-il sur son compte twitter.

Lui qui plaide pour la libération de ce fervent Katumbiste, redoute que le pays retombe dans les anciennes habitudes d’une mauvaise gouvernance.

« Nous condamnons cette arrestation arbitraire. Libérez monsieur Ndala. Petit à petit, le pays retourne à ses vieux démons », chute-t-il.

Le même son de cloche vient de Georges Kapiamba de l’ACAJ. Lui également plaide pour la relaxation de Ndala ou à défaut, son transfèrement auprès des instances judiciaires.

« La procédure utilisée pour l’attestation de Jacky Ndala viole l’article 17 de la Constitution. Nous exigeons sa libération ou son transfert auprès de l’autorité judiciaire pour lui permettre d’organiser sa défense », recommande Georges Kapiamba.

Rappelons que Jacky Ndala a été « enlevé » dimanche dernier à son domicile. Depuis, il est détenu dans les locaux de l’ANR.

Charles Mapinduzi

Le + récents

Voir aussi