Journée internationale de la paix :Amka Congo fustige la promotion d’inégalité socio-financière usée de monnaies courantes aux politiques congolais cas des salaires des législateurs, ministres, face aux militaires

L’humanité tout entière a célébré la journée internationale de la paix ce mercredi 21 septembre 2022. A Beni à l’occasion de cette journée, le collectif Amka Congo a déploré l’absence de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo depuis aujourd’hui deux décennies.

Dans une déclaration rendue publique, à l’occasion de la commémoration de cette journée, cette structure citoyenne appelle toute la communauté à œuvrer pour la paix, en banissant tout comportement visant à violer les principes de paix. Elle a à cet effet, edénoncer le laxisme dans la gestion de la sécurité dont fait montre la communauté internationale.

La croissance des conflits qui est à la base de la perte de paix dans la région, il existe des conflits entra personnel qui constitut un danger public pour la communauté.
La paix qui n’est pas seulement l’absence de la guerre mais aussi la stabilité, tranquillité et la cohésion sociale, nous fustigeons la promotion d’inégalité socio-financière usée de monnaies courantes aux politiques congolais cas des salaires des législateurs, ministres, face aux militaires, enseignants, infirmiers pouvant ou soit étant les signes de l’absence de la paix dans notre pays qui à leur tour causant la persistance des conflits entre certaines couches sociales.
Cependant, nous condamnons l’activisme de groupes armés qui ne cesse d’endeuiller la population congolaise qui œuvrent en défaveur de la paix à l’est de la RDC.
A cet effet, le collectif Amka Congo encourage tous ceux qui contribuent de près et de loin à l’instauration de la paix en RDC et recommande ce qui suit :
Au gouvernement congolais de pacifier urgemment la province du Nord Kivu et de l’Ituri pour une paix durable.
Aux groupes armés négatifs de déposer les armes et de se joindre aux forces régulières pour contribuer à la paix dans notre pays
Aux politiques congolais d’être model et de bannir l’inégalité sociale afin d’être les artisans de la paix en RDC.
Aux institutions démocratiques, de s’impliquer dans la tenue des élections en vue du respect des textes légaux pour la promotion de la paix.
A tous les citoyens du monde soucier de la paix, d’être les premiers artisans de la paix en développant leur résilience face aux diverses menaces.” lit-on dans cette déclaration lu par Franck Vithuku

 

Azarias Mokonzi

Publié le
Catégorisé comme La Une
%d blogueurs aiment cette page :