Kasaï Oriental : La population dans la psychose suite au décès d’une dame soupçonnée de Coronavirus

La psychose règne au sein de la population de Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental, depuis ce dimanche 29 mars 2020. Elle est née d’une information faisant état d’une certaine dame décédée à Kinshasa au courant de la semaine des suites du Coronavirus.

D’après la nouvelle diffusée sur les antennes de Top Congo FM, cette dame soupçonnée est venue de la Belgique avant de séjourner à Mbuji-Mayi puis de rentrer à Kinshasa où elle a succombé.

«Une femme, en provenance de la Belgique la semaine passée, a refusé de passer son test de Covid-19 à Kinshasa. À Kinshasa, elle s’est adonné à la fête et au shopping dans sa famille avant de descendre à Mbuji-Mayi 2 jours plus tard. Elle a séjourné pendant 5 jours dans la ville diamantifère où elle fêtait tous les jours. Pendant la journée, elle était en famille, mais dormait à l’un des superbes hôtels Quand elle toussait, on faisait allusion à l’insalubrité et à la poussière. Mais après ces 5 jours, la dame est rentrée à Kinshasa. Elle a développé la détresse respiratoire et est morte 2 jours plus tard», déclare un témoin à Top Congo FM.

L’information est confirmée par les sources du gouvernement provincial est-kasaïen, contactées par TopInfos24.com

Plusieurs messages sont lancés aux autorités sanitaires tant nationales que provinciales pour renforcer le système de prévention à tous les milieux d’accès du Kasaï Oriental.

À cet effet, il est demandé à la population d’observer scrupuleusement et fréquemment les règles d’hygiène et de dénoncer tout cas suspect.

Stephen Ilunga

%d blogueurs aiment cette page :