Mbendele ekweya te

Matata Ponyo : « Les résultats préliminaires du test indiquent que nous avons été empoisonné »

L’ancien premier ministre de la République démocratique du Congo, Augustin Matata Ponyo, affirme avoir été empoisonné. D’après lui, c’est le fruit des tests préliminaires qu’il a effectués.

Le sénateur Matata Ponyo l’a personnellement annoncé ce mardi 20 juillet 2021 via son compte Twitter.

« A tous les congolais et citoyens du monde. C’est bien dommage pour ce qui nous est arrivé. Les résultats préliminaires du test indiquent que nous avons été empoisonné. Union de prières et merci pour tout votre soutien », a indiqué Matata Ponyo.

Pour rappel, poursuivi dans le dossier des « biens zaïrianisés », l’ancien premier ministre Matata a vu le parquet général près la Cour constitutionnelle annulé son assignation à résidence le 14 juillet dernier, selon Me Laurent Onyemba, son avocat. Le motif de cette annulation était que « sa fuite n’est pas à craindre ».

Pour la suite de l’affaire, il répondra désormais aux invitations du parquet en homme libre, avait confirmé à l’AFP un magistrat, sous couvert d’anonymat.

Matata Ponyo est suspecté d’avoir payé plus de 110 millions USD à des créanciers fictifs, victimes de la Zaïrianisation des entreprises étrangères lorsqu’il était au gouvernement.

Jephté Kitsita/7sur7.cd

Le + récents

Voir aussi