Nord-Kivu : Au moins 18 pêcheurs congolais enlevés par des Maï-Maï à Nyakakoma

Au moins 18 pêcheurs congolais ont été kidnappés la nuit du mardi au mercredi 12 février 2020 sur les eaux du lac Édouard par les miliciens Maï-Maï appartenant au groupe du général autoproclamé Kadima.

Selon des sources locales, les faits se sont déroulés à Nyakakoma, proche de la côte Sud du lac Édouard.

7 moteurs appartenant aux amateurs locaux ont aussi été emportés par ces miliciens qui se sont dirigés à Kyanika sur la côte Ouest du lac Édouard en territoire de Lubero, avec les otages.

L’ONG Cercle international pour la défense des droits de l’Homme, (CIDHOP) condamne ce comportement et déplore la persistance des cas d’insécurité causés par ces miliciens dans la zone.

Il sied de noter que depuis plus de 5 ans, des Maï-Maï font la loi sur une bonne partie du lac Édouard où ils font d’ailleurs payé obligatoirement aux pêcheurs une redevance illégalement pour favoriser la pêche illicite sur les eaux du lac.

En dépit des offensives lancées par l’ICCN et les FARDC, ces miliciens sont loin d’être éradiqué.

Azarias Mokonzi depuis Beni

%d blogueurs aiment cette page :