Nord-Kivu-Covid-19 : La société civile de Beni s’approprie les mesures des autorités mais exige la transparence dans la gestion de la communication

La coordination de la société civile, forces vives, ville de Beni (Nord-Kivu) exige la transparence dans la gestion de la communication dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus pour rassurer la population.

Cette structure citoyenne s’est ainsi exprimée dans un communiqué de presse rendu public samedi 4 avril dernier.

Dans ce document, elle condamne la légèreté avec laquelle cette pandémie est traitée, surtout dans la communication, faisant allusion à la conférence de presse du maire de Beni, précédée par la communication du gouverneur du Nord-Kivu annonçant un cas confirmé positif au Covid-19 et un 2e cas invoqué par le maire. La société civile parle d’une imaturité communicationnelle et fustige ce comportement qui risque malheureusement de créer une résistance dans la communauté.

Pour ce faire, cette structure citoyenne plaide pour l’organisation de ce secteur afin d’éviter des confusions.

Au même moment, le président de la société civile de Beni salue la mesure du gouvernement provincial interdisant le trafic des habitants sur les axes routiers Beni-Butembo-Goma pour éviter la propagation de la maladie.

Elle estime par ailleurs que cette décision est salutaire, car elle vise la protection de la population et appelle celle-ci à la retenue.

Azarias Mokonzi depuis Beni

%d blogueurs aiment cette page :