Nord-Kivu : Le gouverneur Kasivita condamne la barbarie des FDLR dans le Rutshuru

Devant la presse de Goma ce mercredi 15 janvier, le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a condamné la mort de 8 personnes dans le territoire de Rutshuru, tuées par des rebelles Hutus rwandais des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), la nuit du mardi à ce mercredi.

Le chef de l’exécutif a promis que le gouvernement Congolais aux côtés des FARDC, va s’investir d’avantage pour mettre fin aux « barbaries » de ces FDLR qui durent maintenant plus de 20 ans.

« Je déplore ce que les FDLR continuent à faire sur notre sol, ça fait plus de 20 ans qu’ils sont ici et si nous pouvons évaluer les dégâts qu’ils ont causé, c’est énorme. Nous avions un très beau parc mais aujourd’hui il est détruit par ces FDLR qui continuent à endeuiller le Kivu. Nous voudrions réitérer notre engagement aux côtés du président de la République et de l’armée pour que ces FDLR soient toujours bien traqués », a-t-il déclaré.

C’est dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 janvier 2020 que Kinyandonyi, cette localité du territoire de Rutshuru s’est vue être visitée par les rebelles Hutus de Forces Démocratiques pour la libération du Rwanda.

Leur passage n’aura été qu’un terrible carnage car 8 personnes ont été tuées dont 6 à coup de machette et 2 par balles, plusieurs autres blessées et beaucoup de maisons incendiées d’après les sources à Rutshuru centre.

Joyce Kassay

%d blogueurs aiment cette page :