Nord-Kivu :Plus de 900 civils tués dans la région de Beni, pendant seulement l’année 2021, révèle une ONG

Plus de 900 personnes ont été tuées par les rebelles Ougandais d’Allied Démocratic Forces (ADF) dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ce chiffre a été livré Samedi 28 févier 2022 par le Réseau pour les droits de l’homme (REDHO),qui précise que ce chiffre a été dénombré seulement pendant l’an 2021 et dans le territoire de Beni. Cette situation,constitue un crime grave contre l’humanité.

Cette organisation, indiqu’outre, les dégâts humains plusieurs dégâts matériels ont aussi été enregistrés dont les incendies des véhicules,des maisons,des écoles,des motos,des structures sanitaires…

Alorsque la mutualisation de force entre les FARDC et les UPDF sont en cours, cette organisation peine à voir les résultats être probant.

La mutualisation des forces nous soutenons.mais, nous voulons avoir des résultats palpables. Puisqu’ils sont là, ça fait plus de 3 mois, mais nous on sent pas du sérieux. bien-sûr il y avait un peu de changement au premier mois.la Population pensait qu’il aurait une amélioration mais le constat est que on continue à tuer au Nord-Kivu comme en Ituri” a regretté Maître Muhindo Wasiviywa,cadre de cette organisation.

Notons que plusieurs rapports,ont déjà été rendus public sur la situation de la région de Beni.

Azarias Mokonzi/Tazamardc.net/Topinfos24.com

Publié le
Catégorisé comme La Une, Monde
%d blogueurs aiment cette page :