Nord-Kivu : Pour exiger la libération de Bunagana, la société civile projète des actions citoyennes et pacifiques

Des actions de grandes envergures sont annoncées en ville de Goma pour exiger la libération de Bunagana toujours contrôlée par les rebelles du M23.

C’est la société civile qui a fait cette déclaration au cours d’un point de presse tenue ce mardi 20 septembre 2022 à Goma. Cette structure citoyenne projète des actions citoyennes et pacifiques pour mettre pression au gouvernement. Des séries des journées ville morte sont projetées pour le 25 et le 26 septembre prochain.

Nous allons commencer par des actions pacifiques. Les dates du 25 et 26 septembre seront consacrées à des journées ville morte, pour exiger au gouvernement d’aller récupérer la cité frontalière de Bunagana et d’autres entités sous l’emprise du M23. Et si rien n’est fait, nous allons appeler la population à ne plus payer les taxes et des impôts, parce que là, l’État aura déjà failli à sa mission” , a déclaré John Banyene, président provincial de la société.

 

Azarias Mokonzi

Publié le
Catégorisé comme La Une
%d blogueurs aiment cette page :