NORD-Kivu/protection des civils :Les officiels congolais capacités par la MONUSCO

La Mission l’Organisation de Nations Unies pour la Stabilité du Congo « MONUSCO », a clôturé ce lundi 21 mars, une séance de formation des services de sécurités de Kitshanga et ses environs en groupement Bashali Mokoto dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Selon le facilitateur du jour, contacté par notre reporter, cette activité qui a connue la participation de plusieurs officiers des FARDC, PNC mais aussi certains représentants de l’Agence National de Renseignement de la place, avait comme objectif de sensibiliser les participants sur la protection des civils, spécifiquement aux Droits des enfants et des femmes en période des conflits armés, et surtout que le territoire de Masisi est parmi les zones qui couvrent les multiples cas des conflits armés.

En outre,la protection des enfants et des femmes pendant les conflits armés, sont des facteurs qui manquent le professionnalisme des services habilités dans un état, poursuit-il.

Tout de même, les participant à cet atelier sont appelles à dénoncer toute forme d’abus qui peut être commis par le personnel de la Monusco pendant leur intervention sécuritaire, lors des opérations mixtes avec les forces loyalistes FARDC, en respectant les droits international humanitaire.

Il est à noter que durant trois jours, les participants ont apporté une attention particulière sur les 6 violations graves des droits de l’homme.

Siméon SEMASAKA

Publié le
Catégorisé comme Société
%d blogueurs aiment cette page :