Nord-Kivu :quelques groupes armés optent pour le cesser-le-feu entre eux

Il s’agit de quatre(4) groupes armés qui ont pris la résolution de ne plus s’attaquer entre eux. Un pacte de non-agression considérée comme un pas vers la paix.

En effet, _c’est à l’issue d’une réunion de deux jours durant le 09 et 10 mai à Pinga, localité située entre les territoires de Walikale et Masisi, que ces forces négatives ont pris l’engagement d’arrêter les affrontement entre eux_ , rapportent nos sources qui précisent que tous ces groupes armés ont signé cet engagement via leurs délégués.

Cette rencontre avait réuni notamment Janvier Karahiri du groupe Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), basé à Masisi, Guidon Mwissa de Nduma defense of Congo (NDC-Rénové) de Walikale, Sanctus Domi du Collectif des mouvements pour le changement (CMC-Nyatura) et Jean-Marie Nyamuganya de Nyatura Bazungu.

Il faut noter que la province du Nord-Kivu compte au moins 40 groupes armés locaux repartis dans tous les six territoires de cette province. Certains de ces groupes armés occupent des grandes régions, voire deux à trois territoires où ils exercent une grande nuisance sur la population.

Eugène Vomba

Publié le
Catégorisé comme La Une
%d blogueurs aiment cette page :