Nord-Kivu/Santé :La crise sécuritaire orchestrée par les manifestations Anti-MONUSCO perturbe la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans le grand Nord-Kivu

Les manifestations anti-Monusco et l’insécurité” ont perturbé les activités de la deuxième phase de vaccination anti-poliomyélite dans la partie Grand No Nord-Kivu rd-Kivu.

C’est ce qu’a révélé ce lundi 1er août 2022 le communicateur de la Division Provinciale de la Santé antenne de Butembo,Luhavo Damulu lors d’un point de presse à Butembo sur la surveillance des épidémies.

Il a indiqué que pendant les trois jours prévus soit du 28 au 31 juillet, seuls 726 104 enfants ont pu recevoir leurs doses sur un total de 897 885 attendus dans les 17 zones, soit de Kanyabayonga jusqu’à Eringeti. Cette situation motive alors la poursuite de la vaccination porte à porte en faveur des enfants de 0 à 59 mois, explique LUHAVO DAMULU.

Au sujet de la Covid19, 5 nouveaux cas ont été recensés la semaine dernière dans la DPS locale sur les 35 échantillons testés au laboratoire INRB installé à Butembo et Beni, 2 sont de la zone de santé de Beni et les 3 autres de Vuhovi.

Pour freiner la propagation de cette maladie, une campagne de vaccination est annoncée pour le 8 août au 15 du même mois.

 

Ghislain Mbakulirayi

Publié le
Catégorisé comme La Une
%d blogueurs aiment cette page :