RDC : Autorisation de l’entrée de l’armée ougandaise,le professeur Dady Saleh s’oppose contre cette décision

23

Les troupes Ougandaises sont désormais autorisées d’entrée officiellement en République Démocratique du Congo.

Selon nos sources c’est sur autosatisfaction du chef de l’État congolais Félix Tshisekedi que l’armée Ougandaise pourra incessamment foulé ses pieds sur le sol congolais après une demande formulée par le président ougandais Yoweri Kaguta Museveni à son homologue ougandais.selon la Radio France Internationale (RFI) captée ce dimanche 28 novembre 2021, c’est dans l’objectif de combattre les ADF au Nord-Kivu et en Ituri que cette décision a été prise à l’unanimité entre les deux chefs d’Etats.vue la sensibilité de cette indication, cette nouvelle n’est pas encore confirmée par les sources officielles,mais la RFI indique avoir contactée une source onusienne d’une part qui précise avoir été informé de la volonté du chef de l’État Tshisekedi sur l’entrée de ces troupes et de l’autre part du Président de la commission Défense et sécurité, Bertin Mubozi qui indique avoir été informé par la présidence de la République d’une éventuelle entrée des UPDF en RDC.

En réaction à cette autorisation,le professeur Dady Saleh s’oppose catégoriquement à cette décision qui selon lui paraît abérante,car les congolais semblent être incapables eux-mêmes de mettre fin à leur problème.

“Je penses effectivement que d’une façon fonctionnelle, ça semble être une aberration car cela démontre qu’on est incapables de résoudre nous-mêmes notre problème sécuritaire surtout face à ces ennemis qui ont une complicité avec ce même pays, donc si c’était dans une vérification claire et nette d’une ramification avec les ADF et cette armée s’ils n’ont pas de veilletés extensionnistes et économiques dans ce sens en République Démocratique du Congo ça ne serait pas un problème,mais je pense que c’est une erreur que plutôt que se battre avec la philosophie Kujitegemeya prendre toutes les précautions, nous commençons à penser à à ceux qui nous ont fait du mal pour effectivement éliminer nos frères.je ne crois pas que cela est une bonne stratégie même si on peut peut-être observé nous attendons le parlement qui ne devrait pas accepter une telle décision., est que les parlementaires vont-ils accepter cette décision ?nous allons bientôt les découvrir.les intentions sont claires,il y a des aspects économiques très importants recherchés par l’armée Ougandaise et Rwandaise et toutes les autres armées qui nous entourent qui sont claires surtout dans l’économie et des aspects géopolitiques et de la balkanisation de la RDC,on doit pas blaguer avec ce genre d’information,on ne sait pas leurs intentions,je n’ai pas personnellement confiance à l’armée rwandaise ou ougandaise pour ce genre d’opération.le peuple congolais doit se prendre en cherche pour résoudre nos propres problèmes même ça serait une solution durable et non une solution partielle qui nous amènerait encore aux problèmes d’installer l’armée ougandaise en République Démocratique du Congo”a-t-il renchérit.

Pour le moment aucune source officielle ne sait prononcer quand à ce.

Azarias Mokonzi