RDC-Covid-19 : 20 jours seulement après, le pays entre dans une croissance à 3 chiffres

La RDC enfonce de plus en plus vers une pente glissante dans sa lutte contre la pandémie du Covid-19 qui décime le monde. Annoncé depuis 10 mars au pays, le virus semble se retrouver sur un terrain conquis de sorte que des cas positifs s’égrainent quasiment toutes les 24h.

En 3 semaines, le Congo Kinshasa est maintenant passé d’un seul cas à 109, selon les statistiques livrées mardi 31 mars 2020 soir par l’Institut national de recherche biomédicale qui parle de 11 nouveaux cas confirmés ce mardi dont 7 à Kinshasa et 4 importés.

Le risque s’accroit et l’extension du virus est maintenant sans appel surtout que 4 provinces déjà touchées doivent également faire face à la maladie en dépit des moyens limités qu’on leur connait.

Pour nombre d’observateurs, les autorités congolaises ne semblent pas donner des signaux assez forts pour lutter le Coronavirus, les mesures jusque-là instaurées s’étant limitées aux simples paroles. On craint que la pandémie se propage en dépit des décisions non suivies d’accompagnement que le gouvernement congolais a jusque-là prises.

« J’ai comme l’impression que jusque-là, les mesures arrêtées par les autorités congolaises et provinciales pour faire face à Covid-19, sont des vraies mesures d’accompagnement de la pandémie. C’est-à-dire qu’elles suivent par derrière la propagation de la maladie, si bien qu’elles semblent ne pas avoir vocation de stopper l’extension des cas. Voilà, le pays a maintenant franchi le cap de la croissance à trois chiffres des cas. C’est dans ces mêmes conditions qu’Ebola s’est implantée durablement dans la province », s’inquiète un internaute.

Joël Mesa Nzuzi

%d blogueurs aiment cette page :