• ven. Nov 27th, 2020

RDC-Culture et art : Le chef de l’État inaugure le Nouveau Musée National ce samedi à Kinshasa

Il fallait attendre plus de 39 mois de travaux pour voir cette grande réalisation, la construction du Musée National de la République Démocratique du Congo (MNRDC), dont la première pierre a été posée le 27 juillet 2016 par l’ex Président Joseph Kabila Kabange.

Ce samedi 23 Novembre 2019, ça sera maintenant le tour du nouveau Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi de couper le ruban pour ouvrir l’accès au peuple congolais à leur nouveau patrimoine culturel et artistique, symbole de sauvegarde de l’identité et histoire de tout congolais.

Un évènement de grande envergure, très attendu à Kinshasa par la population qui a hâte d’accéder aux installations déjà bien équipées par des œuvres et objets d’art. Trois grandes salles d’exposition avec 6000 mètres carrés, deux salles de stockage, une salle de conférence, un espace polyvalent, une salle d’atelier, des locaux administratifs, une bibliothèque et bien d’autres espaces d’accueil qui seront mis à la disposition des congolaises et congolais.

Le Professeur Bakwalufu renseigne que « présentement, la quasi-totalité d’objets et œuvres d’art de l’Institut de Musées Nationaux du Congo a déjà été transférée à leur nouvelle adresse, ce qui permet de rendre possible l’ouverture du nouveau Musée congolais ».

Les Kinoises et Kinois sont invités à venir assister à ce « moment historique » de découverte de l’édifice, qui de l’extérieur est orné des motifs en forme de losange qui font référence aux palais royaux traditionnels des Kuba, une confédération qui regroupait plusieurs groupes ethniques.

Œuvre construite par la République de Corée avec à un coût estimé à 21 millions de dollars.

Le ministre de la Culture et des Arts, le novateur Jean-Marie Lukundji prononcera un discours pour la circonstance devant le Chef de l’État, les membres du gouvernement, quelques personnalités institutionnelles et bien d’autres corps diplomatiques qui seront présents à l’événement.

Par ailleurs, il faut noter que plusieurs agents congolais ont bénéficié des formations en République de Corée pouvant leur permettre de gérer les musées.

D’or et déjà, le redressement de l’image de la République Démocratique du Congo sur son Secteur de la Culture et des Arts n’est plus un mythe!

Une visite guidée sera faite après la coupure symbolique du ruban et la cérémonie prendre fin par un cocktail dînatoire.

Didier Mbokandja

 383 total views