RDC : La coalition au pouvoir secouée par des tensions

La formation politique de Joseph Kabila et celle de Félix Tshsiekedi ne s’entendent pas sur une réforme de la justice. Mais on est encore loin d’un divorce.

En République démocratique du Congo (RDC), la tension est montée d’un cran ce week-end. La coalition formée par le Font commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président, Joseph Kabila et le Cap pour le changement (CACH) de l’actuel chef de l’Etat, Félix Tshsiekedi ne s’entendent pas sur une réforme de la justice. La brève interpellation du vice-Premier ministre, ministre de la justice et garde des Sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, également cadre du FCC est venue exacerber cette tension.

Lire aussi → Félix Tshisekedi coincé entre le marteau et l’enclume

En dépit de cette poussée de fièvre,  l’éventualité d’une rupture de la coalition au pouvoir n’est pas envisageable, a déclaré lundi (29.06.20) sur la DW, l’activiste et lanceur d’alerte congolais, Jean-Jacques Lumumba. Selon lui, même si cette hypothèse se concrétisait, c’est le FCC de Joseph Kabila qui risque d’en être le plus grand perdant.

Lire la suite sur https://m.dw.com/fr/la-coalition-au-pouvoir-en-rdc-secou%C3%A9e-par-des-tensions/a-53987311

 4,775 total views

%d blogueurs aiment cette page :