Mbendele ekweya te

RDC : La fin de l’état de siège réclamé au Nord-Kivu et dans Ituri, les députés nationaux opèrent le choix ce vendredi

Les populations du Nord-Kivu et de l’Ituri se plaignent de résultats, 2 mois après l’instauration de l’état de siège dans leurs provinces.

Très attendue comme solution aux grands défis sécuritaires auquel est confronté l’Est du pays, la mesure du chef de l’État n’a toujours pas encore soulagée les Congolais de cette partie.

Des massacres des civils continuent de s’entretenir et semblent même s’être accentués, principalement dans la région de Beni (Nord-Kivu) ainsi qu’à Irumu (l’Ituri) où les rebelles ADF multiples leurs actions.

Pour les victimes de cette insécurité, l’état de siège perd de plus en plus sa raison d’être étant donné que les résultats voulus n’ont pas suivi. D’ailleurs, elles appellent le gouvernement congolais à l’évaluer.

Et, alors que ces civils plaident pour la fin de cette mesure, les députés nationaux sont conviés, ce vendredi 16 juillet, à une plénière au cours de laquelle ils vont examiner le projet de loi portant autorisation de la prolongation de cet état de siège après la dernière prorogation du 5 juillet dernier. Ce qui pourra ramener à 4, le nombre de fois que cette mesure a été prorogée depuis sa mise en place.

Au Nord-Kivu et dans l’Ituri, les regards resteront donc tournés vers Kinshasa pour connaître ce qu’auront décidés les élus.

Charles Mapinduzi

Le + récents

Voir aussi