RDC-Lois sur la réforme judiciaire : Le COJELTA encourage les députés nationaux et sénateurs à user de leurs droits et prérogatives constitutionnelles

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, le président du Collectif des jeunes leaders du Tanganyika « COJELTA » a condamné les actes de vandalisme dont les députés nationaux sont principalement victimes depuis le début de cette législature.

Joseph Mulunda a encouragé les députés nationaux et sénateurs à user de leurs droits prérogatives constitutionnelles en vue de faire échec à toute démarche tendant à museler leur droit à accomplir le pour lequel ils ont été élus.

« Le COJELTA rappelle que le parlement est le lieu par excellence où s’exerce la liberté d’expression et d’opinion. Chaque député est donc libre d’exprimer ses opinions par écrit ou oralement. Le droit de la contradiction y est également consacré. Ainsi, recourir à la rue pour prétendre refuser une proposition de loi, n’a rien de démocratie », a déclaré Joseph Mulunda, Président du COJELTA.

Il a, par la même occasion, attiré l’attention du Chef de l’État Félix Tshisekedi, « soucieux et garant du bon fonctionnement des institutions sur le risque d’instabilité institutionnelle qui guette notre pays à la suite aux pratiques pérennes anti-démocratiques.

Michael Bakemba René

 5,348 total views

%d blogueurs aiment cette page :