RDC:Tonny Mwaba affirme qu’il n’y a jamais eu ni détournement ni même une tentative de détournement des fonds dans son ministère

28

Alors qu’on penserait que ça tire à balle réelle de part et d’autre. C’est un un jeu d’incompréhension qui existe entre les deux hommes politiques qui pourtant tous prétendent travailler pour la vision du Chef de l’état.

A ces jours on assiste à un clash de part et d’autre ente Jules Alingete, l’inspecteur Général des Finances et Tonny le Mwamba, ministre congolais de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) sur la toile.

Alors que Jules Alingete, a dans une correspondance, alerté sur une tentative de détournement, de la part de Tonny Mwaba, ministre de l’EPST,d’une somme d’environ 16 millions de dollar somme destinée à la paie des agents ayant intervenu dans la surveillance du TENAFEP, ce dernier rétorque et avance que cela est une vengeance; pour avoir bloqué une affaire de 2 millions d’euros d’une entreprise appartenant aux proches de l’inspecteur général de l’IGF.
Il l’a dit au cours d’un point de presse tenu ce lundi 16 août à Kinshasa. D’un air très tendu, ce cadre de l’UDPS s’est déchainé sur l’IGF les accusant de venir faire le trafic d’influence au nom du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi, alors que c’est faux.

« Je considère ça comme un dossier de la vengeance. Entre Alingete et le ministre de EPST, c’est le ministre de l’EPST qui traque les détourneurs. J’ai intercepté un paiement de 2 millions d’euros qui a quitté la banque centrale pour le compte de VERIDOS que Alingete connait. VERIDOS voudrait donner aux élèves du primaire des cartes biométriques et les exiger le paiement de 5 euros chaque élève »a fait savoir Tonny Mwaba avant de poursuivre, »je lui ai dit, au primaire c’est la gratuité totale et la gratuité est non négociable. Il m’a appelé me disant que c’était ses amis. J’ai refusé et j’ai adressé une correspondance à la Rawbank, lui signifiant qu’elle ne devrait pas payer,, cet argent doit retourner dans le trésor public »poursuit-t-il.

Tonny Mwaba renseigne par ailleurs qu’il n’y a jamais eu ni détournement ni même une tentative de détournement des fonds dans son ministère.
Il promet aller en justice avec l’inspecteur Jules Alingete pour avoir » sapé son honneur et sa personnalité ».

« Nous irons en justice contre Jules Alingete pour mon honneur. Je gère avec l’IGF dans ce ministère, les inspecteurs sont là, alors à quel moment j’ai détourné ? »s’interroge-t-il.

l’Inspection générale des finances (IGF) a dans un communiqué, le weekend dernier, dénoncé la tentative de détournement de fonds publics de la part du ministre de l’EPST Tony Mwaba et celle de la formation professionnelle Antoinette Kipulu.

« L’IGF n’a pas de couleur politique, deux ministres de l’Union sacrée sont déjà dans le viseur, celle de la formation professionnelle et métiers , Antoinette Kipulu ,pour présomption de détournement de 1.200.000 USD ainsi que celui de l’EPST Tony Mwaba; pour tentative de détournement de 16 millions de dollars américains destinés à la collation des enseignants ayant encadrés les Épreuves de TENAFEP », peut-on lire dans ce communiqué du service de communication de l’IGF.

Ce service appelle les Congolais à soutenir la rigueur de l’IGF contre  » les prédateurs de tous bords « .


Azarias Mokonzi et Elias lwayivweka à Beni