Santé/Nouveau virus en Chine : l’OMS appelle à une réunion d’urgence pour prévenir contre sa propagation

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé lundi 20 janvier qu’elle convoquerait un groupe d’experts pour déterminer si une épidémie à évolution rapide causée par un nouveau virus en Chine devait être déclarée urgence sanitaire mondiale.

La nouvelle est intervenue alors que la Chine a signalé des cas confirmés à Pékin et dans la province du Guangdong, 14 cas chez des agents de santé – une première – et un incident confirmé impliquant la propagation interhumaine du nouveau virus, connu provisoirement sous le nom de 2019-nCoV. 

Il s’agit d’un coronavirus, de la même famille que les virus à l’origine de l’épidémie de SRAS de 2003, qui a rendu malades plus de 8 000 personnes dans le monde, tuant près de 800 personnes.

Cela survient également alors que la Chine se prépare à célébrer le nouvel an lunaire, lorsque les gens à travers le pays voyagent pour être en famille. Les experts craignent que cet événement ne propage largement le virus.

À ce jour, la Chine a confirmé plus de 200 infections par le nouveau virus; trois personnes sont mortes et neuf autres sont toujours dans un état critique.

L’OMS a déclaré pendant un certain temps que la transmission humaine ne pouvait pas être exclue, bien que les autorités chinoises aient été plus lentes à reconnaître cette possibilité. Mais cela a changé lundi, en raison de cas diagnostiqués dans la province du Guangdong. Les autorités ont confirmé cinq cas à Pékin et 13 à Guangdong.

Armel Molengo

%d blogueurs aiment cette page :