• mer. Sep 30th, 2020

Tshopo: Rencontre des vérités sans tabou entre le Gouverneur Walle Lufungula Louis-Marie et la presse boyomaise

Sep 3, 2020

Plus de 5 mois après la dernière rencontre avec la presse, le Gouverneur de la province de la Tshopo était en conférence de presse le mercredi 02 septembre 2020 avec les chevaliers de la plume et du micro.

De la sécurité à la santé, en passant par le social et le climat politique, Walle Lufungula Louis-Marie a affronté les questions des journalistes sans tabou, dans un climat apaisé, faisant ainsi l’état des lieux de la plus grande province de la République.

L’Autorité provinciale s’est félicitée de la restauration de l’autorité de l’État dans sa province, tout en louant la maîtrise et l’éradication du banditisme urbain, ainsi que du cambriolage des motos grâce à une opération savamment conçue et menée par la DGRPT sous la houlette du DG Jean-Jacques Kalome Bolengelenge, opération ayant ainsi contribué à la promotion contraignante du civisme fiscal, à la sécurisation des motards, de leurs clients et de leurs motos, car la base des données renseigne sur tous les éléments une fois que le cambrioleur tente de revenir pour le deuxième achat de plaque. Vous vous en doutez, il s’agit du recouvrement forcé au payement des documents de bords par les utilisateurs des motocycles, en dépit de la manipulation des personnes de mauvaise volonté.

Le premier des tshopolais, Walle Lufungula Louis-Marie est revenu sur sa promesse faite en fin 2019 :  » Année 2020, année de grandes actions, conformément à la vision du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo « .

C’était, a-t-il regretté, sans compter avec la pandémie mondiale de la Covid-19 qui est venue chambouler la plupart des projets dont l’exécution était prévue en début d’année 2020.

Walle Lufungula Louis-Marie a cité avec amertume, le cas de la construction de la centrale photovoltaïque avec le partenaire Cat Projects Africa, aujourd’hui en veilleuse, simplement, parce que le partenaire n’était plus en mesure d’importer les matériaux à partir de la Chine d’où est partie la maladie à Coronavirus.

Quid des 2.500.000$ de la FbnBank

Le Gouverneur de province Walle Lufungula Louis-Marie a rappelé qu’il avait sollicité et, avec le concours de l’Assemblée provinciale, obtenu de ladite banque, un crédit de 2.500.000$, ajouté aux fonds collectés grâce à la vente des plaques pour motos pour des réalisations concrètes et à impact visible au profit de la population tshopolaise. Il est revenu, en effet, sur:

– L’acquisition des engins lourds d’entretien routier pimpants neufs, à savoir, deux camions bennes, un compacteur, et chargeur etc.). Ces engins sont en activité et ont déjà rendu praticables, le Boulevard Lumumba, le tronçon allant du Gouvernorat jusqu’au rond-point du stade, la 10 ème avenue Tshopo (Rond-point ADC), la 3 ème avenue de la même commune etc. ;

– L’acquisition de la pelouse synthétique pour le stade Lumumba qui est déjà chargée à bord d’un bateau qui remonte déjà les eaux pour Kisangani ;

– La rénovation du rond-point du Canon dont les travaux sont déjà lancés par l’entreprise Kis Net ;

-Lancement des travaux d’asphaltage de l’axe Hôpital Général-Cabine-Orphelinat, travaux exécutés par la société Crec-7 ;

– La réhabilitation de la route Aéroport de Bangboka, tronçon compris entre la SCTP et Pk 6, même si c’est une route d’intérêt national ;

– La réhabilitation du stade Lumumba par l’entreprise Eccrtp ;

– Réhabilitation de l’axe routier Camp Ketele – Pk 6 par la société Divine Grâce.

Pourquoi ces travaux ont connu un peu de retard ?

Le Gouverneur Walle Lufungula Louis-Marie a précisé que son gouvernement se devait d’abord de créer une Direction Provinciale de Contrôle des Marchés Publics, désigner ses membres et les installer. Pendant ce temps, il fallait lancer les appels d’offres, sélectionner les soumissionnaires et enfin, attribuer les marchés, en lieu et place de la promotion du système gré à gré.

Sur le plan sanitaire, le Gouvernement provincial a déjà acquis des matériels sanitaires de très haute portée, notamment le dialyse, le scanner, etc. a rassuré le Gouverneur de la province de la Tshopo Walle Lufungula Louis-Marie. Conséquences très positive : Les maladies de cœur, de reins et autres qui, jusque-là, nécessitent encore des déplacements onéreux à Kinshasa, à Goma ou à l’étranger, pourraient être soignées sur place à Kisangani grâce à cette vision savante. Ce, sans revenir sur les efforts déployés par le Gouvernement provincial pour le convoi des médicaments de première nécessité, don du Gouvernement central dans le cadre du programme de 100 jours du Chef de l’État, médicaments distribués dans toutes les zones de santé de la province de la Tshopo.

Plusieurs points restent à développer dans le prochain article par la rédaction de Orientale Infos.

https://crestos.info/rdc-tshopo-rencontre-des-verites-sans-tabou-entre-le-gouverneur-walle-lufungula-louis-marie-et-la-presse-boyomaise-582

 189 total views